Fuite de chaudière : les bons gestes à entreprendre

La chaudière est un allié important dans la vie quotidienne d’un foyer, qu’il s’agisse de chauffage ou d’eau chaude. Mais lorsque cette chaudière a été victime d’une fuite, les choses se compliquent. En attendant l’intervention d’un professionnel, vous devez en comprendre la cause et prendre les mesures adéquates pour éviter tout danger. Découvrez toutes les informations dont vous avez besoin pour gérer correctement les fuites de chaudières.

Identification des sources du problème de fuite

Qu’elle fonctionne au gaz naturel, au combustible ou au bois, la chaudière montre parfois des signes de faiblesse. Il peut fuir, accumuler de la pression et même siffler pendant le démarrage. Dans ce cas, chauffagelacroix.be conseille de prendre des mesures doivent être prises au plus vite pour éviter d’aggraver la situation et d’endommager votre installation. Malheureusement, pour la plupart des gens, les fuites de chaudières ou les bruits forts sont souvent difficiles à comprendre la source du problème.

  • Une fuite de chaudière peut être le résultat des situations suivantes :
  • Votre chaudière fuit parce que la pression est trop basse, donc un bon débit d’eau n’est pas autorisé
  • Votre chaudière fuit parce que la pression est trop élevée. Par conséquent, l’équipe de sécurité remplit ses fonctions en laissant passer l’excès d’eau pour éviter d’endommager l’équipement.
  • Votre chaudière fuit à cause de pièces usées ou d’encrassement

Dysfonctionnement  de l’installation

Il est facile de trouver la cause de la fuite de la chaudière ! En fait, tout ce que vous avez à faire est de vérifier le manomètre, qui indiquera la pression. Cet équipement est généralement circulaire et est présent dans toutes les chaudières. Parfois, le manomètre a une zone verte et deux zones rouges. La zone verte correspond à la plage de pression correcte et la zone rouge indique une surpression ou une pression négative.

Cependant, si ces couleurs ne sont pas présentes, veuillez noter qu’une bonne pression est généralement comprise entre 1 et 1,5 bar. En fait, dans cette plage de pression, l’eau circulera normalement dans votre tuyau et votre chaudière pourra fonctionner normalement sans fuite. Par conséquent, si la pression est trop ou trop forte, vous saurez où se trouve le problème.

Réparation de la chaudière

Tout d’abord, une fois que la fuite se confirme après un diagnostic, la source d’eau doit être arrêtée immédiatement. Cela vous aidera à éviter d’aggraver le problème et à vous protéger des inondations. Comme mentionné précédemment, il existe deux situations pour expliquer la fuite de votre chaudière. Il y a un problème de pression, ou une pièce ou un équipement défectueux. Évidemment, les solutions à adopter dans les deux cas sont différentes.

Si la fuite provient d’une pression excessive, la fuite doit bien entendu être réduite. À cette fin, en fait, il suffit de ventiler le radiateur. Par conséquent, vous pouvez éteindre la chaudière qui fuit et fermer la vanne d’entrée d’eau froide pour pomper de l’eau jusqu’à ce que la pression baisse et revienne à la normale. Il vaut mieux engager un professionnel, surtout si le problème persiste. Si le problème n’est pas causé par la pression, le chauffagiste doit être contacté, car il sera la seule personne capable de détecter la source du problème et de le résoudre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.