Comment procéder à l’installation d’un système de réfrigération ? - Econotec

Un système de réfrigération vous permet d’obtenir et de maintenir une température inférieure à celle de l’environnement. Son installation n’est pas une tâche aussi facile et donc doit suivre une logique. Comment procéder alors à l’installation d’un système de réfrigération ? Découvrez ci-après nos conseils.

Limiter la puissance de l’installation

Pour une installation d’un système de réfrigération, il est important de limiter sa puissance et ses composants auxiliaires. À cet effet, il faut faire des charges sur la base des variables de dimensions correctes.

En effet, vous devez distinguer les valeurs de dimensionnement des valeurs de fonctionnement. Pour cela, il faut sélectionner un équipement capable de ne pas déclencher en dessous de la température normale dans une concession. En faisant cela, l’appareil dimensionné pour donner sa puissance individuelle fonctionnera tout en fournissant pas provisoirement toute la puissance requise. Pour faire cette sélection d’équipement, vous pouvez vous rapprocher de la réfrigération Lambert qui dispose des frigoristes spécialistes

Toutes les puissances frigorifiques seront établies sur la base d’une température de consigne minimale. La température de consigne est la température de dimensionnement pour une température extérieure extrême.

Notez que pour limiter la puissance de l’installation vous devez aussi vous baser sur les besoins d’air de ventilation qui sont aussi limités.

De même, en période de chaleur, il faut limiter la puissance de l’installation tout en faisant un réglage de fonctionnement de 24 h/24. Cela diminuera le coût d’investissement et ainsi favorisera un meilleur rendement.

Limiter la puissance de l’installation

Administrer les outils de gestion

L’installation d’un système de réfrigération est efficace lorsqu’elle fonctionne sur une longue période sans être interrompue successivement. Pour minimiser le temps de marche du système de réfrigération en fonction des heures d’occupation du bâtiment et de la charge de refroidissement, servez-vous d’une horloge. Vous pouvez toutefois opter pour un système de régulation numérique.

Lorsque les utilisateurs demandent une production de froid permanente, il est important de faire une dissociation des productions. Cela évite de faire fonctionner de façon continue les appareils trop puissants par rapport aux besoins.

Créer un régime de fonctionnement adapté aux besoins réels du bâtiment

La création d’un régime de fonctionnement permettra de répondre aux conditions extrêmes de température extérieure et d’ensoleillement. Le système prévoit alors une boucle d’eau glacée qui circule dans le bâtiment à une certaine température.

En élevant la température de départ de l’eau, on assiste à la perte des tuyauteries. Ainsi, le travail que fait le compresseur diminuera, lorsque la température d’évaporation sera diminuée.

Faire une régulation des équipements terminaux

Pour faire une régulation, il faut agir sur le débit ou sur la température.

Lors de l’installation d’un système de réfrigération, le débit est un élément très important et sa régulation est beaucoup plus facile. Cette technique de régulation n’est possible que grâce aux éléments terminaux. Cela consiste à une certaine pression constante aux bornes des équipements en utilisant des pompes à débit variables pilotées.

En outre, une régulation se fait aussi sur boucles fermées. Cela répond le plus souvent aux besoins des bâtiments.

Faire une régulation des équipements terminaux

Disposer les consommateurs en série

La disposition en série des consommateurs se fait en fonction de leur température de fonctionnement et cela favorise l’augmentation de la température de l’évaporateur. Ainsi, on assiste premièrement à une augmentation de la température de la machine et ensuite le ralentissement du débit de l’évaporateur.

Procéder à l’insertion d’un réservoir tampon

Le réservoir thermique augmente l’inertie thermique de l’installation provoquant l’augmentation de la durée de fonctionnement des compresseurs. Il permet de temporiser le démarrage lorsque l’installation s’arrête et prolonge la durée de vie du matériel.

L’insertion d’un réservoir tampon régule le compresseur en fonction de la température du réservoir. On peut toutefois, augmenter l’intensité de l’inertie thermique en insérant une bâche à eau glacée dans l’installation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.